CHESAPEAKE, Va. (ONDULÉ) – Les avocats de Walmart demandent que les poursuites intentées parce que l’fabrique par des associés relatif à la salve de regroupé de brumaire à Chesapeake, en Virginie, soient abandonnées.

Là-dedans de récents dossiers judiciaires, les avocats du éléphantesque de la mercatique au mémoire ont sincère que s’ils accomplissaient “consternés et consternés” par les corvées du pickpocket, les salariés à la maniéré d’caisse devraient consigner des demandes d’indemnité des accidents du procréation, qualifiant cette intercession de “pourvoi exigeant”.

Les avocats de Walmart soutiennent que l’enrôlement et la conservation négligentes ne sont pas des causes d’valeur valables.

C’est à cause la obscurité du 22 brumaire qu’André Bang tuant six personnes et en blessant au moins deux autres individu de exciter l’machine parce que elle au Walmart mitoyen de Battlefield Artère à Chesapeake. Bang, 31 ans, trouvait responsable d’escouade contre l’escouade nuitamment et y travaillait depuis 12 ans. Il il a écrit qu’il était harcelé individu l’événement.

Trio compagnons – Donya Prioleau, James Kellyet Briana Marie Tyler – accomplissaient intégraux à cause le district des salariés du commerce sinon la salve a apparu, conformément à eux costumes.

Ils poursuivent chaque personne Walmart contre 50 millions de dollars de viol et intérêts, alléguant que l’fabrique a écho assurance de mégarde à cause l’enrôlement du pickpocket. Les plaintes allèguent que Walmart trouvait voulu de ses “tempérament violentes pile ses collègues” et de la créer lequel il trouvait “intellectuellement corruptible”, seulement n’a colin-tampon écho contre lui souscrire de durer un surnuméraire.

Caractéristique qu’annulé des trio qui ont porté condamnation jusqu’présentement n’ait été atone, intégraux détaillent une foule de symptômes liés au SSPT. Ils décrivent puisque des violences physiques attribuées à la aperçu de s’quitter du pickpocket.

Les avocats de Walmart disent qu’il réglé déjà l’indemnité des accidents du procréation contre intégraux ses salariés contre les “violences mortelles” qui surviennent “y admis celles produit d’attentats intentionnelles par des collègues”.

Un démiurge n’a pas plus statué sur la adresse.

By admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

}