L’UE prévoit d’introduire une taxe exceptionnelle sur les entreprises énergétiques afin que leurs énormes bénéfices puissent être “partagés et acheminés vers ceux qui en ont le plus besoin”.

Ursula Von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré qu’il était “mal” que les entreprises réalisent des bénéfices “extraordinaires” sur le dos des consommateurs et de la guerre en Ukraine.

Cette décision contraste fortement avec l’approche adoptée par Liz Truss, qui la semaine dernière exclu introduisant un nouveau prélèvement sur les profits excédentaires des entreprises.

L’UE propose également de plafonner les revenus des entreprises productrices d’électricité qui réalisent des bénéfices extraordinaires grâce à la guerre en Ukraine et au changement climatique.

Selon le projet de plan, les sociétés pétrolières, gazières, charbonnières et de raffinage seraient tenus de verser une « cotisation de solidarité » de 33 % de leur excédent imposableà partir de 2022.

Von der Leyen a déclaré au Parlement européen à Strasbourg que la proposition pourrait lever 140 milliards d’euros (121 milliards de livres sterling) pour aider les personnes touchées par la flambée des prix de l’énergie.

Lors de son discours sur l’état de l’Union européenne, Von der Leyen a déclaré: «Ces entreprises réalisent des revenus qu’elles n’ont jamais comptabilisés, dont elles n’ont même jamais rêvé.

« Dans notre économie sociale de marché, les profits, c’est bien, c’est bien.

“Mais en ces temps, il est faux de recevoir des revenus et des profits records extraordinaires bénéficiant de la guerre et sur le dos des consommateurs.

“En ces temps, les bénéfices doivent être partagés et acheminés vers ceux qui en ont le plus besoin.”

Elle a ajouté: «Et parce que nous sommes dans une crise des combustibles fossiles, l’industrie des combustibles fossiles a également un devoir particulier.

« Les grandes compagnies pétrolières, gazières et charbonnières réalisent également d’énormes profits. Ils doivent donc payer une juste part – ils doivent donner une contribution de crise.

L’intervention de l’UE est susceptible d’entraîner une augmentation des appels en faveur d’une nouvelle taxe exceptionnelle sur les entreprises britanniques.

Une taxe exceptionnelle sur le secteur pétrolier et gazier britannique introduite le 26 mai reste en place, mais des appels ont été lancés par les travaillistes pour qu’il soit prolongé en raison de la détérioration de la situation économique.

Au cours de sa première semaine en tant que Premier ministre, Truss a dévoilé un paquet de 150 milliards de livres sterling pour plafonner les factures d’énergie à 2 500 livres sterling pour les deux prochaines années, permettant ainsi d’économiser 1 000 livres sterling par an au ménage type.

La politique a été accueillie comme une intervention indispensable, mais son financement – ​​par le biais d’emprunts gouvernementaux – a été critiqué par ceux qui ne croient pas que le contribuable devrait assumer le fardeau.

Au cours des questions du premier ministre la semaine dernière, Truss sdit qu’elle était contre une nouvelle taxe exceptionnelle lorsqu’il est défié par Keir Starmer.

“Je pense que c’est une mauvaise chose de dissuader les entreprises d’investir au Royaume-Uni, juste au moment où nous devons faire croître l’économie”, a-t-elle déclaré au leader travailliste.

Les 27 États membres qui composent l’UE sont également aux prises avec la crise du coût de la vie qui s’est installée au Royaume-Uni.

L’année dernière, la Russie a fourni l’UE avec 40 % de son gaz naturel.

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les États membres de l’UE ont cherché à se sevrer des exportations de Moscou, ce qui a fait grimper les prix à mesure que la demande d’autres approvisionnements s’intensifie.

La Russie a déjà coupé partiellement ou entièrement l’approvisionnement en gaz de 13 pays membres en réponse à la décision de l’UE d’imposer des sanctions à Moscou pour son agression continue contre l’Ukraine.

Dans son discours, Von der Leyen a déclaré qu’il fallait une “réforme profonde et complète du marché de l’électricité” pour réduire l’influence du gaz naturel sur la façon dont les prix sont fixés.



CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH
CLICK HERE TO GET YOUR FIXED MATCH

Leave a Reply

Your email address will not be published.